Carlos Ruiz et Carolane Babineau, Stratégie Carrière, avril 2018

 Jeudi après-midi. Le téléphone sonne à Stratégie Carrière. « Je suis embauché! », annonce José (nom fictif) d’un ton très enjoué. C’est qu’il a dû travailler fort pour se trouver un emploi, et il n’est pas le seul à vivre cette situation.

Après avoir mis pied au Québec, José a dû apprendre à vivre de nouveau. Autre culture, nourriture différente, nouvelle langue et des -25 ⁰C en hiver, entre autres. Au moment de se chercher un emploi, il s’est rapidement rendu compte qu’il avait besoin d’aide pour se retrouver dans notre culture du travail nord-américaine.

Imaginez vous chercher un emploi quand votre CV sort des normes habituelles, parce qu’on y trouve notamment une photo de vous et votre état matrimonial, et qu’en plus, votre non verbal en entrevue vous trahit. Voilà quelques-unes des adaptations qu’une personne immigrante doit vivre. Heureusement, il existe des programmes qui leur permettent d’acquérir les outils et les connaissances nécessaires à la recherche d’emploi.

À son arrivée à Stratégie Carrière, José a assisté à un séminaire sur le marché de l’emploi afin d’obtenir l’information essentielle à sa recherche d’emploi. Il s’est ensuite mis en action avec une conseillère en emploi qui encadrait sa recherche, pendant que des relationnistes à l’emploi le mettaient en contact avec des employeurs de la région. Après quelques dépôts de candidature, le savoir-faire de José a séduit une entreprise locale qui lui a offert un emploi en programmation informatique, un domaine où les besoins en main-d’œuvre sont criants.

Entre temps, sa conjointe, qui voulait aussi trouver un premier boulot au Québec, ne souhaitait plus travailler dans le même domaine que dans son pays d’origine. Elle a suivi un programme pour se préparer à l’emploi, tout en prenant conscience de ce qu’elle voulait vraiment et en découvrant les particularités de la culture au Québec.

Pour leurs enfants, il s’agissait également d’un grand défi. Leur aîné était démotivé en raison des grands changements qu’il a vécus. Il a été accompagné sur le plan personnel dans un programme de mobilisation et d’adaptation psychologique. Il commencera des démarches d’emploi dès qu’il sera prêt. Son frère, le cadet de la famille, s’est impliqué dans un programme de groupe pour les jeunes immigrants où il pouvait partager avec des gens de son âge et s’épanouir, tout en développant un projet de travail ou d’études.

Voilà un exemple de parcours relativement commun pour des personnes immigrantes chez Stratégie Carrière. Chaque cas reste différent et il faut savoir s’adapter. Il faut aussi prendre en considération tout ce qui entoure la personne afin de faire tomber les obstacles possibles à l’emploi. Ces personnes qui immigrent font preuve d’une résilience impressionnante et ont beaucoup à partager, tant sur le plan professionnel que culturel.

Commentaires

Je m'abonne à l'infolettre

« * » indique les champs nécessaires

Acceptation des termes*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Je m'abonne à l'infolettre