médiation culturelle dici.ca
Atelier de création papier, réalisé à la suite de la visite de l’exposition LE MUSÉE DES INCOMPLETS de l’artiste André Lemire, présentée l’automne dernier au Centre d’exposition Léo-Ayotte. © Isabelle Gingras

La médiation culturelle permet de faire un maillage entre la communauté et les artistes, les jeunes avec les professionnel·les de la culture, bref, de tisser des liens et de créer une grande toile de projets. Un tissu social et artistique qui bénéficie à tout le monde.

Isabelle Gingras et Stéphanie Gamache font de la médiation culturelle. Aucune d’elle n’est artiste professionnelle, mais chez Culture Shawinigan, elles ont choisi l’art comme courroie de transmission.

« Pour moi la médiation culturelle, c’est grand, c’est beau. C’est de rendre accessible la culture à la communauté. C’est un outil pour développer l’engagement et la participation citoyenne en démocratisant l’art et la culture ».

Stéphanie Gamache définit ainsi la médiation culturelle dans une vidéo où elle discute du sujet et de ses impacts positifs avec Javier Escamilla, un artiste professionnel en arts visuels, qui s’implique beaucoup à ce niveau.

Lis la suite ici

Je m'abonne à l'infolettre

« * » indique les champs nécessaires

Acceptation des termes*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Je m'abonne à l'infolettre