Audrey Martel – Suggestions de nos librairesLibrairie L’Exèdre – décembre 2021

La définition du bonheur, Catherine Cusset, Gallimard

Qu’est-ce qui unit ces deux femmes ? Qui sont Clarisse et Ève, ces deux mères de famille, l’une vivant à New York, l’autre à Paris ? Ces femmes, nous les suivrons tout au long du roman, de leur adolescence à l’âge adulte, sur près de quatre décennies, à travers les errances et les erreurs de parcours, les épreuves et les instants de bonheur. Un roman vraiment touchant qui constitue la chronique de deux vies simples, mais pourtant extraordinaires.

L’habitude des ruines : le sacre de l’oubli et de la laideur au Québec, Marie-Hélène Voyer, Lux

Dans une série de courts chapitres habilement écrits — l’autrice a publié un recueil de poésie en 2018 et ça se sent — Marie-Hélène Voyer pose un regard sans pitié sur le rapport qu’entretiennent les Québécois et le gouvernement avec le patrimoine bâti. Plaidoyer pour la conservation des témoins du passé, brûlot sur le mauvais goût architectural qui pousse sur l’ensemble du territoire ; L’Habitude des ruines est un livre à lire pour peut-être se débarrasser de notre « aquoibonisme » collectif.

Lorsque le dernier arbre, Michael Christie, Albin Michel

Lorsque le dernier arbre est un roman familial éblouissant qui se déroule sur quatre générations, au sein de la famille Greenwood dont le destin est depuis toujours lié aux arbres. De Harris Greenwood, magnat du bois du début du XIXe siècle, jusqu’à Jake, guide dans la dernière forêt protégée en 2038, les secrets familiaux et les intrigues qui traversent le temps font de ce roman écologique une réussite.

 

Ne vous fiez pas aux apparences, Tess Sharpe, Petit homme

Ce roman haletant qui plaira autant aux ados qu’aux adultes relate l’histoire de Nora, une adolescente en file à la banque avec son ex et sa nouvelle copine lorsque l’impensable arrive : des braqueurs prennent les lieux d’assaut ! Nora, qui a grandi dans une famille d’escrocs, devra affronter les bandits si elle veut sauver ceux qu’elle aime, même si cela implique de replonger dans son passé dysfonctionnel.

 

Violette Hurlevent et le Jardin Sauvage, Paul Martin, Sarbacane

Pour les bons lecteurs qui ont aimé Les Chroniques de Narnia ou encore l’univers de Alice aux pays des merveilles, Violette Hurlevent deviendra sans doute la nouvelle série incontournable. Déjà l’objet-livre est magnifique, avec sa couverture parsemée de véritables dorures et ses illustrations intérieures délicatement surannées. Mais ce sont les aventures de Violette, une petite héroïne courageuse, qui vous charmera, tandis qu’elle devra affronter les énigmes du Jardin Sauvage aux côtés de son chien Pavel pour peut-être parvenir à mieux vivre les difficultés de sa vie réelle, non moins éprouvantes.

Commentaires

Je m'abonne à l'infolettre

« * » indique les champs nécessaires

Acceptation des termes*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Je m'abonne à l'infolettre