Dans le cadre d’une nouvelle campagne médiatique, l’organisme Jour de la Terre Canada invite tous les écoanxieux et les écoanxieuses à se déclarer malade le    22 avril prochain. Plutôt que de se rendre au travail, tous et toutes sont plutôt encouragés à se joindre à des actions collectives dans leur communauté.

Un sondage récent commandé par Jour de la Terre Canada révèle que 45 % des Canadien(ne)s déclarent ressentir de l’écoanxiété au moins de temps en temps. Selon Valérie Mallano, directrice générale de l’organisme, une bonne façon de soulager cette anxiété est de se rassembler en communauté et de se mobiliser activement.

La comédienne Édith Cochrane est porte-parole de la campagne 2022. Celle qui dit souffrir d’écoanxiété depuis plusieurs années assure avoir transformé son sentiment d’impuissance en éco-espoir en se plongeant dans l’action. « J’ai donc callé malade le 22 avril, a-t-elle annoncé. C’est un acte qui n’est pas sans rappeler les actions de désobéissance civile. Et ça, ça me parle. »

Image de la campagne médiatique du Jour de la Terre 2022

En s’inscrivant sur le site guerissonsensemble.org, les participant(e)s reçoivent par courriel une preuve symbolique de leur déclaration d’écoanxiété à partager dans leurs réseaux. Ils y trouveront aussi un calendrier regroupant des initiatives auxquelles participer dans la semaine du 22 avril.

À l’heure actuelle, il n’y a qu’une seule activité de la Mauricie inscrite au calendrier. Il s’agit de la projection du documentaire Home de Yann Arthus-Bertrand par Environnement Mauricie. Les personnes ou organismes de la région qui organisent des activités à l’occasion du Jour de la Terre sont priés de les ajouter à la plateforme.

Lis aussi: Un grand mouvement pour protéger le Parc récréoforestier de Saint-Mathieu-du-Parc

Je m'abonne à l'infolettre

« * » indique les champs nécessaires

Acceptation des termes*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Je m'abonne à l'infolettre