Stéphanie Dufresne – Environnement – 24 novembre 2021

 

Pour plusieurs, le Black Friday est l’occasion de réfléchir à ce qui peut être fait pour modérer la  surconsommation. Des initiatives voulant concrétiser le slogan «moins de biens, plus de liens » ont vu le jour ces dernières années dans la région. La Gazette de la Mauricie en recense ici quelques-unes.

À l’occasion du Black Friday

La Shop à réparer à Trois-Rivières et Shawinigan

Le 26 novembre, Environnement Mauricie tiendra la 4e édition de La Shop à réparer, qui met en relation des bénévoles bricoleurs ou patenteux et des citoyens qui veulent faire réparer gratuitement leurs objets du quotidien : grille-pains, lampes, pantalons, etc. La réparation détourne des déchets de l’enfouissement, en plus d’offrir des interactions riches en apprentissages entre les participants.

Par le passé, plus de 230 objets ont été réparés par 50 bénévoles. L’événement se tiendra simultanément à Trois-Rivières et à Shawinigan, en collaboration avec le Carrefour jeunesse-emploi. L’horaire et les adresses se retrouvent sur le site Web d’Environnement Mauricie.

La Shop a réparer, organisée par Environnement Mauricie et le Carrefour jeunesse emploi Shawinigan aura lieu le 26 novembre simultanément à Trois-Rivières et Shawinigan. Photo : Andrée-Ann Cloutier (page Facebook d’Environnement Mauricie)

Des cartes cadeaux pour sensibiliser à la surconsommation

Dans le cadre du Vendredi fou, le 26 novembre, le Service d’aide au consommateur de la Mauricie (SAC) mènera une action de sensibilisation auprès des consommateurs de la Plaza de la Mauricie et du Carrefour Trois-Rivières-Ouest. L’organisme et des bénévoles distribueront des cartes cadeaux invitant à consommer de façon responsable. Selon Sébastien Bois, intervenant en défense des droits au SAC, « la publicité est une propagande douce et insidieuse qui encourage la surconsommation.»

L’organisme veut donc inciter les citoyens à se méfier de la publicité, réduire leurs achats, confectionner, réutiliser ou alors acheter usagé et local. «L’action ne vise pas les commerçants, précise M. Bois, nous voulons simplement amener les gens à réfléchir à leurs réels besoins.»

 

Toute l’année

« Répare T trucs » dans la MRC des Chenaux

Après un projet-pilote avorté en 2020 en raison de la pandémie, des citoyens de la MRC des Chenaux ont relancé l’initiative Répare T trucs. En regroupant les citoyens autour d’ateliers collaboratifs de réparation, l’objectif est de créer un mouvement populaire vers la réparation et la prolongation de la durée de vie des objets.

« On part du principe que nous avons tous des compétences que l’on peut partager. On se regroupe et on cherche des solutions ensemble » explique Magaly Macia, citoyenne engagée. « Il est important que les gens participent à la réparation de leurs objets, afin de gagner en autonomie. Cela permet aussi de nous redonner confiance quant à nos capacités à réparer nous-mêmes », ajoute-t-elle.

Le groupe, qui organise aussi des conférences pratiques, a tenu 4 événements cette année dans différentes municipalités de la MRC des Chenaux. Il prévoit augmenter la fréquence en 2022.

Boulot Éco – Carrefour jeunesse-emploi Shawinigan

Dans le cadre de son projet Boulot Éco, le Carrefour jeunesse-emploi (CJE) Shawinigan offre à des jeunes en recherche d’emploi l’opportunité de découvrir différents métiers. Pendant 10 semaines consécutives, les jeunes de 16 à 30 ans expérimentent en alternance la réparation de petits électroménagers, la réfection et la revalorisation de meubles et de matières textiles, ainsi que de l’ébénisterie.

Carolane Babineau, intervenante au CJE, explique que les valeurs environnementales sont au cœur de toutes les activités du projet. Elle nomme, par exemple un partenariat avec la Ville de Shawinigan qui fournit au projet des sièges d’auto pour bébé dont la date d’expiration est dépassée. Les jeunes apprennent à les démanteler, puis les différentes composantes sont retournées au centre de tri où elles seront recyclées. « Nous gardons les sangles pour les récupérer dans des projets de couture, comme des sacs d’ordinateur», explique-t-elle.

Des jeunes participants au programme Boulot Éco du CJE Shawinigan.

Tous les mardis avant-midi sont consacrés à la réparation de petits  appareils électroménagers. Cela permet de donner une seconde vie à des objets qui autrement auraient pris le chemin du site d’enfouissement. Les jeunes apprennent aussi à fabriquer des meubles de jardin en bois de palettes.

25 jeunes ont bénéficié du programme Boulot Éco depuis un an.

Atelier Coud’on : machines à coudre en libre-service

À l’automne, le Service d’aide au consommateur de la Mauricie (SAC) a aménagé un atelier de couture permanent dans ses locaux de Shawinigan. Cinq machines à coudre ainsi que des matériaux récupérés sont à la disposition des personnes qui veulent réparer ou confectionner leurs vêtements. Des bénévoles assurent un soutien aux citoyens. Des cours de couture sont également offerts.

« L’objectif est d’acheter moins et de réparer plus. On souhaite que les gens aient le réflexe de venir chez nous pour réparer ou transformer leurs vêtements, plutôt que de les jeter », explique Nathalie Champagne, coordonnatrice du SAC. Il faut prendre rendez-vous au 819-537-1414. L’organisme est aussi à la recherche de bénévoles qui voudraient transmettre leur passion de la couture aux usagers de l’atelier.

Répertoires de réparation

Environnement Mauricie rappelle que son équipe a créé en 2020 Le bottin des réparateurs, un outil numérique qui répertorie les coordonnées des réparateurs de la Mauricie.

De même, Recyc-Québec et le magazine Protégez-vous se sont associés pour développer une carte interactive gratuite des entreprises du Québec qui se spécialisent dans la réparation d’appareils électroménagers (petits et gros) et de climatisation. On peut consulter la carte sur le site Web de Protégez-vous.

Commentaires

Je m'abonne à l'infolettre

« * » indique les champs nécessaires

Acceptation des termes*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Je m'abonne à l'infolettre