Photo: Dominic Bérubé

Selon Statistique Canada, l’Indice des prix à la consommation (IPC) a augmenté de 3,4 % en 2021; il s’agit de sa croissance la plus rapide depuis 1991. Suite à cette inflation fulgurante, plusieurs familles ont de la difficulté à joindre les deux bouts. Par chance, ici en Mauricie, nous avons plusieurs ressources qui viennent en aide aux gens en situation de vulnérabilité. L’une d’entre elles attire notre attention par la diversité de ses services : l’organisme à but non lucratif Le Bon Citoyen.

Fondé en 1993 au Cap-de-la-Madeleine, ce n’est pas d’hier que l’OBNL aide des centaines de familles dans le besoin en nourriture, vêtements, meubles et articles de maison. Depuis, plusieurs autres services se sont greffés à leur offre initiale tels que la livraison de denrées, une clinique d’aide à la déclaration d’impôt, des intervenants sociaux et même un frigo d’aide alimentaire libre-service. Déménagé, mais toujours sur la rue Fusey secteur Cap, Le Bon Citoyen compte aujourd’hui 27 employés pratiquement tous issus de divers programmes de réinsertion sociale.

Des services d’aide méconnus

La période d’impôt bat son plein. Être dans l’impossibilité de payer un comptable qui produira sa déclaration engendre de grosses pertes financières pour les personnes à faible revenu, non seulement en retour d’impôt, mais aussi tout au cours de l’année (crédit de solidarité, crédit pour la TPS, etc.) C’est pourquoi il est primordial de produire sa déclaration à temps, et c’est d’autant plus vrai pour les personnes vulnérables. Le Bon Citoyen propose gratuitement de l’aide pour compléter cette obligation fastidieuse. « On s’est lancé dans ce projet parce qu’il y avait un besoin et aussi parce ça collait avec notre mission : Inspirer, équiper et soutenir les gens face aux défis économiques et sociaux. On a aidé plus de 600 personnes à faire leur déclaration d’impôt l’an passé ! », précise Nathalie Bruneau, directrice actuelle de l’entreprise d’économie sociale.

Nathalie Bruneau, directrice de l’entreprise d’économie sociale Le Bon citoyen. Photo: Dominic Bérubé

Depuis 2017, Le Bon Citoyen dispose aussi d’intervenants pour les personnes ayant des préoccupations socio-économiques. Que ce soit pour l’inscription à la distribution alimentaire, pour bénéficier d’une aide à l’organisation de ses finances, pour compléter des documents gouvernementaux, pour être redirigé vers d’autres organismes, ou simplement pour discuter et obtenir du soutien, les intervenants sont là pour aider.

 

Apprendre à mieux donner

Grâce aux dons et aux achats par la population dans leur boutique, le Bon Citoyen peut grandement redonner à la communauté. Cependant, avant de donner des meubles et des vêtements, il est important de s’assurer qu’ils soient en bon état. Lorsque ce n’est pas le cas, il existe plusieurs ressources précieuses pour s’en départir. Non, les meubles ou les vêtements brisés ne sont pas réparés, ils sont malheureusement jetés la plupart du temps, ce qui engendre énormément de gestion et de frais pour l’OBNL. Les meilleures façons de faire sa part c’est en devenant bénévole, en octroyant un don en argent ou en achetant dans la boutique. D’ailleurs, « les personnes qui achètent au Bon Citoyen rentabilisent leur argent de trois manières différentes : premièrement, elles achètent un article en bon état à bas prix. Deuxièmement, elles aident l’organisme à se perpétuer, c’est-à-dire à payer les frais et les employés. Puis, elles participent au recyclage des objets et contribuent donc à diminuer les gaz à effet de serre », ajoute Madame Bruneau.

Projet à venir

Nathalie, la directrice de l’organisme, eut l’idée d’offrir un autre service aux personnes qui sont en urgence alimentaire : de la nourriture déshydratée. D’ici à cet été, des sachets de repas complets et de collations seront disponibles pour la communauté. « Les personnes itinérantes ou qui n’ont pas accès à de l’équipement pour cuisiner pourront ainsi se nourrir convenablement. Ça ne prend que de l’eau chaude ! », ajoute-t-elle. Avec cette formule, elle évite aussi le gaspillage des denrées périssables en déshydratant les surplus d’aliments reçus en don.

Vous êtes en situation précaire et souhaitez bénéficier d’un des services offerts par Le Bon Citoyen ? Vous pouvez vous rendre sur place, appeler, ou vous inscrire via leur site internet : leboncitoyen.org

Je m'abonne à l'infolettre

« * » indique les champs nécessaires

Acceptation des termes*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Je m'abonne à l'infolettre