Depuis 2018, Les Impatients offrent des ateliers au Centre des arts de Shawinigan aux personnes ayant des problèmes de santé mentale. Ces ateliers sont donnés à raison de trois fois par semaine par l’artiste et médiateur culturel Javier Escamilla.

Un texte de Sonia Thiffault, rédactrice pour DICI

 

Vous avez peut-être déjà entendu parler de l’art-thérapie? C’est la mission que s’est donné l’organisme Les Impatients, soit de venir en aide aux personnes ayant des problèmes de santé mentale par le biais de l’expression artistique. En offrant des ateliers de création et en diffusant les réalisations qui y sont créées, l’organisme Les Impatients permet l’échange entre les personnes vivant avec un problème de santé mentale et la communauté!

 

Javier Escamilla, l’artiste et médiateur culturel derrière les ateliers donnés par Les Impatients à Shawinigan. Crédit photo :  Joey Richard

De patient·e… à impatient·e
L’idée d’offrir des ateliers de création aux personnes vivant avec un problème de santé mentale a d’abord pris naissance dans certains hôpitaux de Montréal, au début des années 90, où l’on voulait alors marier culture et santé publique. D’ailleurs, le nom Les Impatients vient de cette idée que les gens qui fréquentent ces ateliers ne soient pas considérés comme des patient·es, mais plutôt comme des artistes impatient·es de s’épanouir par l’art et de prendre leur place dans la société. En Mauricie, une telle approche est possible depuis 2018, grâce à une collaboration avec Culture Shawinigan, qui contribue à offrir un lieu pour les ateliers, et l’implication de l’artiste Javier Escamilla.

 

 

lire suite dici

Je m'abonne à l'infolettre

« * » indique les champs nécessaires

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Je m'abonne à l'infolettre