Virginie Lessard — Collaboration Caisse d’économie solidaire – décembre 2021 

Tenu par une coopérative de travailleurs soucieux de l’environnement, Aux berges du lac Castor à Saint-Paulin offre plusieurs types d’hébergement en pleine nature pour les familles et les groupes. Peu importe le temps de l’année, ce site enchanteur offre une foule d’activités de plein air uniques et accessibles.

À l’heure où les hôtels luxueux et les gîtes haut de gamme ont la cote avec leur formule tout inclus et leur internet haute vitesse, cette coop se démarque par son approche environnementaliste, communautaire et connectée à la nature. Oublier les écrans, se réunir autour d’un feu de camp, faire la cuisine en toute simplicité, voguer sur le lac et aller marcher en forêt n’est-ce pas ce que l’on devrait avoir comme projets lorsqu’on souhaite se ressourcer et décrocher de la routine?

Aux berges du Lac Castor, c’est plus de 15 bâtiments d’hébergement aussi originaux les uns que les autres (auberge, chalets, lofts, huttes, yourtes) et une vingtaine de places de camping. C’est aussi des activités de plein air telles que la randonnée, le patinage, la glissade, et, en été, la baignade, le canot et tous les autres sports praticables sur l’eau. « Nous avons vraiment un beau réseau de 25 km de sentiers pédestres que nous entretenons rigoureusement chaque année. Celui-ci nous vaut d’ailleurs de très bons commentaires de la part des usagers ! Il faut dire que ses points de vue magnifiques sur le fleuve, sur les collines Montérégiennes et sur d’impressionnants barrages de castors y sont pour quelque chose ! » mentionne François Chalifour, directeur de la coopérative.

François Chalifour, directeur de la coopérative Aux Berges du lac Castor.

Pour le moment, l’entreprise d’économie sociale Aux berges du lac Castor peut héberger approximativement 130 personnes. Les membres de la coop ne souhaitent pas augmenter le nombre de places disponibles. « La raison est simple : nous voulons que l’endroit et les activités demeurent agréables et conviviales. Nous ne voulons pas d’une plage bondée où les gens sont entassés les uns sur les autres comme on le voit dans les grandes villes. Notre clientèle vient ici pour respirer le grand air ! Ce serait donc contre nos valeurs de vouloir accueillir toujours plus de gens » tient à préciser M. Chalifour.

Il y a déjà plus de 20 ans qu’Aux berges du lac Castor a vu le jour et que la coopérative de travailleurs s’investit corps et âme pour améliorer sans cesse son offre de services pour la communauté. Plus précisément, c’est en 2000, à la suite de l’achat du site anciennement dédié à un camp de vacances, que la coopérative voit l’opportunité de créer un lieu d’hébergement rassembleur. Les membres bifurquent un peu de leur projet initial qui était de mettre sur pied une auberge tout près d’un café-spectacle pour les artistes de la scène et leur public. Le lac et les infrastructures déjà en place à Saint-Paulin les convaincront de se lancer dans un projet de villégiature. Ils font rapidement de l’endroit un lieu intime et accueillant où les familles et les groupes peuvent profiter d’une offre touristique dite « verte » et accessible. Toutefois, les artistes sont évidemment les bienvenus puisque des lofts de créations y ont été aménagés spécifiquement pour eux. Il y a aussi quelques spectacles sur le site en été.

D’autre part, en raison de la forte demande, les membres travaillent actuellement sur un projet pour accueillir des travailleurs qui souhaitent faire du télétravail dans un lieu calme et paisible pendant la semaine. Une connexion wifi sera branchée exclusivement pour eux. D’ailleurs, les PME aiment déjà l’endroit pour y faire leur annuel lac-à-l’épaule ou diverses réunions.

Comme quoi, Aux berges du lac Castor, chacun trouve son compte !

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires

Je m'abonne à l'infolettre

« * » indique les champs nécessaires

Acceptation des termes*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Je m'abonne à l'infolettre