verre bellemare

Contenu commandité – Groupe Bellemare 

Dès le 7 juillet 2022, les systèmes de consigne et de collecte sélective seront modernisés, ce qui « permettra de mieux récupérer et recycler les contenants, les emballages, les imprimés et les journaux. » Cette réglementation qui sera déployée en 2023 rendra possible la consignation de milliers de contenants qui ne l’étaient pas auparavant. 

Pour Groupe Bellemare, ce nouveau système de consignes est une étape essentielle à la collecte et à la réutilisation du verre usagé. En effet, au début du mois de juin dernier, Bellemare, en association avec Énercycle, a inauguré son projet de « la Route du verre ». Avec cette initiative, l’entreprise souhaite revaloriser et réutiliser « à 100 % » le verre recyclé de la région, notamment grâce aux conteneurs de dépôt volontaire déjà installés sur le territoire de la Mauricie ainsi que ceux à venir. 

La collecte du verre

Groupe Bellemare recycle annuellement plus de 50 000 tonnes de verre issu de la collecte sélective. Toutefois, avec la mise en place de « la Route du verre », l’entreprise désire en traiter plus de 100 000 tonnes par année. Le verre recyclé par Bellemare provient de diverses sources, la principale étant le verre mixte recueilli par les centres de tri de nombreuses municipalités au Québec, dont Énercycle en Mauricie. Les municipalités reçoivent une grande variété de contenants de verre à travers les bacs de recyclage résidentiels. 

Lire aussi : La route du verre

Accrédité depuis environ un an par Recyc-Québec, Groupe Bellemare reçoit également des contenants de verre consignés, soit des bouteilles de bière et de boissons diverses qui sont en fin de vie. Différentes entreprises de la région font aussi parvenir au groupe des pare-brise endommagés ainsi que du verre plat, laminé ou trempé (portes et fenêtres résidentielles, matériaux de construction, etc.) pour qu’il les revalorise. Finalement, avec « la Route du verre », l’entreprise pourra traiter le verre déposé directement par la population dans les conteneurs extérieurs installés par l’entreprise en collaboration avec Énercycle.

Considérant que le verre traité par l’entreprise doit être trié, concassé et nettoyé avant de pouvoir être recyclé, Groupe Bellemare a voulu trouver la façon la plus efficace et la plus écologique de procéder. 

Les différents marchés du verre

Tandis qu’avant, une partie substantielle du verre recyclé était jeté aux poubelles puisqu’il était endommagé, l’objectif de Bellemare est de réutiliser « à 100 % » ce dernier en le revalorisant dans sa granulométrie naturelle. Lorsque l’entreprise reçoit et traite le verre, celui-ci a une granulométrie unique qui peut être réutilisée dans divers secteurs. Par exemple, les plus gros morceaux peuvent être utilisés pour fabriquer de la laine minérale ou de nouvelles bouteilles. Pour ce faire, l’entreprise a reçu une subvention pour être en mesure de trier le verre par couleur ; les installations à cet effet seront prêtes d’ici l’été prochain. Les plus petits morceaux de verre, quant à eux, sont utilisés comme granulat fin pour faire du sablage au jet ou de la filtration de piscines. Ces utilisations seraient particulièrement appréciées dans l’industrie, notamment pour leurs vertus en santé et sécurité. Finalement, les poussières de verres peuvent être utilisées comme ajout cimentaire, ce qui permettrait d’économiser « une tonne de gaz à effet de serre par tonne de verre utilisée en remplacement de poudre à ciment. » Aussi, l’entreprise participe au développement d’un nouveau produit, l’agrégat de verre cellulaire, qui pourra être utilisé pour faire du remblai léger ou en sous-couche pour les routes. 

Conscient des enjeux écologiques contemporains, Groupe Bellemare désire être un acteur de changement dans son milieu, et ce, un morceau de verre à la fois. D’ailleurs, il est possible de faire partie de l’équipe Bellemare en consultant les perspectives de carrière affichées sur son site web.

Je m'abonne à l'infolettre

« * » indique les champs nécessaires

Acceptation des termes*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Je m'abonne à l'infolettre