Trois-Rivières abrite de multiples talents musicaux, et le sextuor à cordes Wooden Shapes en est un bon exemple. Ce groupe est composé de jeunes dans la vingtaine qui ont choisi de jouer des pièces de rock, de rock progressif et même de métal avec un répertoire ou un son qui remontent 50 ans en arrière. Dans leurs clips, ils interprètent des pièces aussi diversifiés que L’Amérique pleure, des Cowboys fringants, et Comfortably Numb, du groupe britannique de rock progressif Pink Floyd. 

Qui est Wooden Shapes ?

Fondé en 2016 en tant que trio, le groupe fonctionne en tant que sextuor depuis 2020. Il offre des concerts sur les scènes locales et ailleurs au Québec, mais a également voyagé puisqu’il a participé au Festival international de musique universitaire de Belfort, en France. Il tient son nom de la forme de leurs instruments et est composé de deux violonistes (David Beaudry et Julien Chandonnet), de deux altistes (William Boisvert et Étienne Demers), d’une violoncelliste (Maggie Dudemaine) et d’un contrebassiste (François Brunelle). 

D’entrée de jeu, la composition d’un sextuor n’est pas usuelle pour un ensemble à cordes. Mais les membres du groupe ont en commun le Conservatoire de Trois-Rivières, où ils-elles étudient en musique classique, et c’est leur amour de plusieurs styles de musique rock ainsi que le désir de rester fidèles à leurs instruments, sans ajouter de fils électriques, de pédales ou autres, qui les a réuni-es.

Des cordes et du rock

La noblesse de leurs instruments à cordes reste pure et les arrangements rock, qui sont le fruit de la collaboration créative de l’ensemble du groupe, sont innovateurs. Il est surprenant de constater qu’aucun de leurs instruments n’est électrisé mais qu’ils peuvent quand même produire des sons puissants et différents grâce à des techniques que le groupe a développées. Les musicien-nes exploitent donc des façons non conventionnelles de jouer : on peut par exemple les voir utiliser un archet de violoncelle pour jouer du violon ou jouer près du chevalet ou carrément de l’autre côté de celui-ci.

Le rendu sonore est unique, et la mise en scène n’est ni statique ni classique, ce qui donne un visuel aussi dynamique que la musique. Il n’est pas rare de voir William Boisvert, membre fondateur et violoniste, se mettre à genoux pour jouer, ou François Brunelle, le contrebassiste, courir sur la scène avec sa contrebasse. Sur leurs lutrins, c’est sur des iPads qu’ils lisent leurs partitions. Le sextuor n’a pas encore de plans pour ajouter des effets spéciaux visuels ou des jeux de lumière à ses concerts, mais c’est un projet auquel le groupe réfléchit, puisqu’il est en constante évolution.

Le premier album de style rock de la formation, Turbulence, a été lancé le 6 octobre dernier. Il comporte sept pièces, dont deux sont originales : Turbulence, composée par Étienne Demers, et Nébula, composée William Boisvert et Maggie Dudemaine à partir d’une mélodie composée par le père de Maggie. Puis, plus récemment, le 2 février 2024, leur pièce qui combine Nothing Else Matters, de Metallica, et Crazy Train, d’Ozzy Osbourne, est sortie en ligne sous le titre créatif de Nothing Else Matters in The Crazy Train, un amalgame des titres de ces deux véritables icônes musicales. 

Inspirations 

Les sources d’inspiration de Wooden Shapes sont variées : Marie-Anick Lépine et les Cowboys fringants, Pink Floyd, AC/DC, Muse, Queen, Radio Head, Iron Maiden, Metallica, Ozzy Osborne, pour n’en citer que quelques-unes. Deux professeurs du Conservatoire de musique de Trois-Rivières, Philippe Bournival (composition et exploration) et Jean-François Gagné (musique de chambre et communications entre musicien-nes), ont également été marquants pour le groupe.

Un rêve de Wooden Shapes ? Vivre l’expérience de se transformer en septuor en montant sur scène avec Marie-Anick Lépine, également violoniste, qui les inspire beaucoup.

Pour tout savoir sur Wooden Shapes, vous procurer leur album Turbulence ou leur nouvelle pièce fusion Nothing Else Matters in the Crazy Train, ou encore pour connaître les dates des prochains spectacles, visitez le https://linktr.ee/woodenshapesofficial.

Photo : Gracieuseté Joana Bezeau

Je m'abonne à l'infolettre

« * » indique les champs nécessaires

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Je m'abonne à l'infolettre