Sécurité alimentaire

Il y a sécurité alimentaire lorsque toute une population a accès, en tout temps et en toute dignité, à un approvisionnement alimentaire sain, suffisant et nutritif, à coût raisonnable et acceptable au point de vue social et culturel, que les individus ont un pouvoir d’achat adéquat et qu’ils ont accès à une information simple et fiable qui confère des habiletés et qui permet de faire des choix alimentaires éclairés.

Insécurité alimentaire modérée

Un ménage est considéré en insécurité alimentaire lorsqu’il y a des signes que la qualité ou la quantité d’aliments consommés est compromise

Insécurité alimentaire grave

Un ménage est considéré en insécurité alimentaire grave lorsqu’il y a des signes de réduction de la consommation alimentaire et de perturbation des habitudes alimentaires à cause du manque d’argent (repas sautés, consommation réduite d’aliments, et à l’extrême, privation de repas pendant une journée complète ou plus)

 

Sources :

MSSS, Investir pour l’avenir, Plan d’action gouvernemental de promotion des saines habitudes de vie et de prévention des problèmes reliés au poids 2016-2012, 2006

INSPQ, L’insécurité alimentaire dans les ménages québécois : mise à jour et évolution de 2005 à 2012, 2014

Commentaires

Je m'abonne à l'infolettre

« * » indique les champs nécessaires

Acceptation des termes*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Je m'abonne à l'infolettre