tavibois
Étienne Bérard, qui vient d’entrer en poste à titre de directeur des opérations en compagnie de Carole Ruel qui avait été responsable de la comptabilité et de la promotion de l’endroit depuis trois ans et qui cède les pouvoirs avec soulagement. Crédit : Bulletin Mékinac Des Chenaux

Collaboration – Le Bulletin des Chenaux

Tavibois est un immense complexe qui compte 21 chalets pouvant accueillir d’une à trente personnes ainsi qu’une très grande salle de réception pour divers événements de famille ou d’affaire pour cinquante personnes.

Comme on l’explique sur leur site web, les groupes, les institutions, les compagnies, les organismes, les familles ainsi que les individus personnellement peuvent sur réservation bénéficier d’un séjour de durée variable dans l’un ou l’autre des chalets ou alors, disposer du Foyer (où peuvent dormir trente personnes).

À Tavibois, on est en pleine nature avec des sentiers, une piscine dite naturelle, des aires de jeux, etc.

Situé tout à l’extrémité nord du rang Saint-Pierre à Hérouxville, c’est un lieu de loisir et hébergement exceptionnel qui avait été d’abord acquis en 1966 par la congrégation des Filles de Jésus et qui, précédemment, avait été fondé (années 50) par trois personnes : monseigneur Albert Tessier, le docteur Avila Denoncourt et l’abbé Paul Boivin (les lettres T de Tessier, AVI pour Avila et BOIS pour Boivin qui forment Tavibois).

Pour lire la suite, rendez-vous sur le site du Bulletin des Chenaux

Je m'abonne à l'infolettre

Acceptation des termes*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Je m'abonne à l'infolettre