Karine Bouchard – Le Sabord – Culture – Octobre 2021

Nouvellement diplômé en arts visuels de l’Université du Québec à Trois-Rivières, Gabriel Mondor possède déjà à son actif plusieurs prix et distinctions. Le Sabord s’est entretenu avec cet artiste prometteur de la relève trifluvienne.

Grâce à l’œuvre Jesus, tu as été non seulement sélectionné pour faire partie des artistes de la 12e édition de la Biennale internationale d’estampe contemporaine de Trois-Rivières, mais tu as remporté le prix Loto-Québec en tant qu’artiste de la relève. Pourrais-tu nous en dire plus sur cette œuvre ?

L’installation est constituée de 66 plaques de verre alignées et déposées sur une table blanche. Les images que l’on voit sur le verre sont des sérigraphies tirées d’une vidéo que j’ai réalisée antérieurement. Elle montre un agriculteur piochant la terre. Grâce à cette technique d’estampe qui permet une impression par couches successives, j’ai pu fixer et rendre statiques les images en mouvement de la vidéo initiale. Mon œuvre traduit ainsi, d’une manière tridimensionnelle, la temporalité de la bande vidéo. Par exemple, la plaque de verre positionnée à 37 cm à partir du bout de la table correspond à l’arrêt sur la 82e image du film : la longueur totale de cette table blanche équivaut au temps total de la vidéo.

L’installation Jesus réalisée par l’artiste Gabriel Mondor est constituée de 66 plaques de verres sur lesquelles des sérigraphies fixent les images en mouvement. – Crédits : Gabriel Mondor

Comment le visiteur fait-il l’expérience de cette installation? 

Jesus interroge la façon de visionner les images fixes et en mouvement. Le visiteur doit s’approcher de la plaque de verre sérigraphiée afin de voir la silhouette du travailleur. Celle-ci doit être regardée sur un arrière-plan blanc, celui de la table. Pour avoir accès à toutes les images doit marcher autour de l’installation, ce qui est à l’inverse de son comportement habituel. En effet, le spectateur reste en général statique tandis que les images de la bande vidéo se meuvent devant lui.

Que représente pour toi l’obtention de prix dans ton parcours ?

C’est une grande reconnaissance qui m’est octroyée et ce, par des artistes établis de la trempe de ce que j’aspire à devenir. J’en suis très fier ! Ces récompenses me confirment que je suis dans la bonne voie. Elles m’encouragent et me donnent la volonté d’être encore plus rigoureux : elles me motivent à poursuivre sérieusement mon travail artistique.

Jesus interroge la façon de visionner les images fixes et en mouvement. Le visiteur doit s’approcher de la plaque de verre sérigraphiée afin de voir la silhouette du travailleur. Crédits : Gabriel Mondor

Commentaires

Je m'abonne à l'infolettre

« * » indique les champs nécessaires

Acceptation des termes*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Je m'abonne à l'infolettre