Guillaume Vermette est clown humanitaire et thérapeutique depuis plusieurs années. Il est également directeur général de la Caravane Philanthrope, conférencier et auteur du livre Un Sourire à la fois, récits d’un clown humanitaire. Photo : Étienne Boisvert

logo dici

Un texte de Jasmine Marin, rédactrice pour DICI

Se faire accueillir par un câlin qui vous soulève littéralement de terre, c’est une belle entrée en matière quand on rencontre Guillaume Vermette, ce coloré clown thérapeutique. Il vous sert sa médecine d’entrée de jeu, celle constituée d’une bonne dose d’amour et de chaleur humaine qui soigne comme par magie les petits comme les gros bobos.

L’intention de Guillaume Vermette est simple et claire : apporter de la joie dans la vie des gens. Et tout son être y participe! Que ce soit par sa tenue vestimentaire originale, sa petite casquette à la palette retroussée, son sourire communicatif, tout de Guillaume vous donne une bouffée de bonheur et de légèreté.

La naissance d’un clown

Guillaume a sauté à pieds joints dans ses souliers de clown lorsqu’il n’avait que 17 ans, alors qu’il travaillait dans un camp d’été pour adolescent·es inuit, à Salluit, un des villages les plus au nord du Québec. Plusieurs jeunes lui avaient fait des confidences troublantes. Puis arriva le jour où la détresse d’un jeune le secoua au point de réveiller le clown en lui. C’est alors que sans trop réfléchir, Guillaume attrapa une perruque jaune qui traînait près de lui et se lança dans une improvisation maladroite qui fit naître un sourire salvateur sur le visage de l’ado. Les premiers balbutiements du clown thérapeutique qu’il allait devenir venaient de se faire entendre et de trouver écho.

lire suite dici

Je m'abonne à l'infolettre

« * » indique les champs nécessaires

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Je m'abonne à l'infolettre