Agora des Habitants de la Terre 30 Novembre 2020

L’Assemblée générale des Nations unies a convoqué une session spéciale sur la pandémie de Covid-19 au niveau des chefs d’État et de gouvernement les 3 et 4 décembre prochains. Il a fallu plus d’un an de discussions pour surmonter l’opposition de certains États, notamment les États-Unis de l’ancien président Donald Trump.

Une occasion unique

La tenue de cette session spéciale (la 37e dans l’histoire de l’ONU) revêt une importance considérable. C’est une occasion unique de définir et de mettre en œuvre des actions communes au niveau mondial pour lutter contre la pandémie afin de garantir le droit à la vie et à la santé de tous les habitants de la Terre. Comme l’a écrit le président de l’Assemblée générale des Nations unies dans sa lettre de convocation : « N’oublions pas qu’aucun d’entre nous n’est en sécurité, jusqu’à ce que nous le soyons tous« .

Lire l’article complet

Commentaires

Je m'abonne à l'infolettre

« * » indique les champs nécessaires

Acceptation des termes*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Je m'abonne à l'infolettre