consortium conseil partenaires
Rencontre du Conseil des partenaires, à Shawinigan. Photo : Lise Roy

Lise Roy, conseillère en communication et concertation

Consortium en développement social de la Mauricie

Cet automne, tout tremble en même temps, tout se remet en mouvement au même moment.  Bien qu’à l’hiver 2020, le temps ait ralenti la cadence, tout a continué de bouger. Dans cette mouvance, le développement des communautés comprenant les secteurs social, économique, culturel et environnemental interpelle et questionne l’ensemble des acteurs.trices clés. Durant cette période, le Rendez-vous national de la semaine des États Généraux en développement des communautés a été organisé par le Collectif des partenaires ; il se tiendra du 31 octobre au 4 novembre 2022.  

Cette vaste mobilisation n’est pas étrangère aux défis et changements vécus au cours des dernières années. C’est vrai au niveau national, régional, territorial et local.  Le temps de prendre le temps d’être une communauté apprenante arrive.  Comment nos actions peuvent-elles influencer ou changer la réalité territoriale ?  Cela signifie faire et agir ensemble, se demander à la base « Comment être en relation ?  Comment créer l’esprit d’équipe qui apprendra en le faisant ? C’est créer, faire ou refaire des liens entre les personnes dans un climat de sécurité, égalité, confiance et tolérance. Le principe d’être en relation revêt une grande importance. C’est tenter d’avoir un juste équilibre entre le dialogue et la discussion, d’en comprendre les nuances et de favoriser une ouverture réflexive. C’est développer des collaborations, des partenariats avec de nouvelles personnes. C’est la revitalisation du lien social dans la perspective où il y a eu ces dernières années passées derrière un écran, du mouvement de personnel dans les différentes organisations demandant à chaque fois de recréer des liens. À la base, c’est la personne qui agit au cœur du développement pour se doter d’un milieu où il fait bon vivre. 

Lire aussi : Affamés de justice sociale: un collectif anarchiste voit le jour à Trois-Rivières

En Mauricie, l’esprit de « l’apprenance » se cultive. Au-delà de la réflexion, comment s’opère le développement et la transformation sociale régionalement ? Dans le cadre de son 20e anniversaire, le Consortium en développement social a souhaité faire connaître des initiatives concrètes mettant en valeur la solidarité, l’entraide, la reconnaissance et la valorisation des compétences de toutes les personnes dans une perspective d’un monde meilleur. Sept capsules-vidéos ont été réalisées avec des personnes contribuant à l’amélioration de la qualité de leur milieu de vie : Le développement social à l’échelle des communautés (Mauricie) ; Hébergement adapté et supervisé (MRC des Chenaux) ; Maski Récolte (MRC de Maskinongé) ; Une rentrée scolaire accessible pour tous (MRC de Mékinac) ; HUB alimentaire (Agglomération de La Tuque) ; Démarche concertée COMPLICE et projet Sac à dos (Shawinigan) ; Carré de la Fosse (Trois-Rivières). Pour en savoir plus : consortium-mauricie.org 

Chacun des territoires de la région y démontre la contribution des milieux au développement des communautés par la voie du développement social. Que ce soit un projet autour d’enjeux aussi préoccupants que le logement, la sécurité alimentaire, la participation citoyenne, ces initiatives visent à « Changer le monde avec le monde ! »  Une démarche partenariale au cœur de la transformation sociale menée par un leadership de dialogue ! 

Je m'abonne à l'infolettre

« * » indique les champs nécessaires

Acceptation des termes*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Je m'abonne à l'infolettre